10

La lutte entre Intelligence Artificielle et humains dans les jeux

 Robotique

Abderrahmane HammouPar 360 Lus 0 comments

Depuis la création de l'Intelligence Artificielle, les humains se sont constamment battus contre les machines à penser modernes. L'IA a touché de nombreuses industries, en montrant des résultats remarquables, surpassant souvent les humains.

Comme le montrent les statistiques, 62% des jeunes âgés de 17 à 24 ans et 35% des plus de 55 ans font confiance aux super capacités et à l'avenir de l'IA. Il est également intéressant de noter que 71% des personnes de plus de 50 ans croient que les assistants virtuels intelligents simplifieront leur vie dans le futur.
Pendant ce temps, l'histoire de la bataille entre les cerveaux et l'IA contient de nombreux exemples où l'un gagne sur l'autre. Jetons un coup d'œil à certains des plus significatifs.

Des jeux tels que les échecs, le Scrabble, Othello, le jeu Go, et même la roue de la fortune (Jeopardy aux États-Unis) peuvent être considérés comme des mesures de l'intelligence humaine. Pourtant, ils ont déjà été conquis par les machines. Le robot « Deep Blue » d'IBM, né dans les laboratoires de l'Université Carnegie Mellon, a battu le champion du monde d'échecs Garry Kasparov au Championnat du monde d'échecs en 1997. Développé par les doctorants en informatique Feng-hsiung Hsu et Thomas Anantharaman, « Deep Blue » est toujours considéré comme le meilleur joueur d'échecs de l'histoire.
 


Source : Youtube


Puis, Lee Sedol, le meilleur joueur de « Go » au monde, a été battu par l'AlphaGo de Google. Le supercalculateur IBM Watson a battu deux champions « Jeopardy » en 2011. La percée la plus récente dans l'histoire du succès de l'IA est la défaite de 4 champions du monde de poker par « Libratus » dans la variante de poker la plus difficile appelée Heads-Up No-Limit-Hold'em. Libratus a remporté le tournoi « Brains vs. Intelligence Artificielle » de 2017 avec un jackpot de 1 766 250 dollars en jetons sur 120 000 mains. À l'avenir, seul un cyborg pourra peut-être réussir à lui tenir tête. Les fiers créateurs de ce monstre de stratège et d'intelligence sont Tuomas Sandholm, un professeur d'informatique, et Noam Brown, un docteur étudiant en informatique de l'Université Carnegie Mellon. L'adjectif « fier » peut être un euphémisme ici, car cette avancée est des plus spectaculaires.


Source : Youtube

Pourtant, il existe aussi de nombreux cas où les humains n'ont pas laissé l'IA prendre le dessus. En 2007, le pro du poker Ali Eslami dépasse les 800 dollars à mi-chemin de son affrontement avec Polaris poker bot et fini à 395 dollars devant. En 2015, Michael Bowling joue contre Cepheus Poker Bot en ligne et remporte les 100 premières mains, alors que la probabilité d'être en tête du bot Cepheus Poker à ce stade était de 46%. Ensuite, on peut aussi parler de Doug Polk qui avait une avance de 400 368 dollars contre Claudico AI dans la première semaine de la compétition.


Source : Youtube

Nous ne devrions vraiment pas sous-estimer le pouvoir de l'esprit humain. Alors que la bataille des cerveaux contre l'intelligence artificielle continuera à s’attiser dans le futur, une chose est sûre : choisir un gagnant dans cette lutte est une chose difficile à faire. Et si vous pensez à la légitimité de la victoire des hommes sur l'IA, rappelez-vous que ce sont eux qui l'ont créée…

Les commentaires